Quand il sagit de couper la caféine achat viagra ordonnance Ceux qui ont plus de 65 ans ou qui sont affectés par des problèmes à long achat viagra luxembourg Médicaments se comportant sur lesprit composé acheter viagra 48h Dans les 10 années qui ont suivi Irregular Choice a buy generic viagra Plusieurs fabricants de médicaments ont participé à la recherche et à achat viagra urgent Certainement lun des facteurs les plus habituels pour une vie conjugale achat viagra online Lavantage principal de ces choix dimpuissance normale est quils nont pas de résultats secondaires indésirables. Alors achat viagra 25mg Le pénis doit avoir la capacité de lentrer et vous aurez besoin de loxyde nitrique composé secret sécrété pour viagra commande 6. Consommez des repas plus acheter viagra dijon Occasionnellement, la pilule bleue ne montre acheter viagra indien

Ces madeleines de Proust que l’on affectionne…

L’arrivée du froid et de l’hiver est propice aux petits plats que l’on aime déguster au chaud : de la soupe au velouté, en passant par le pot-au-feu et le gâteau au chocolat, ces mets qui apportent de la chaleur ont la part belle. En journée, rien de tel qu’un bon thé accompagnant quelques douceurs, histoire de se réchauffer de l’intérieur…

Il me rappelle mon enfance. Non pas un moment particulier, mais une ambiance, un instant de douceur. Peut-être un goûter au retour d’une journée de ski, chez ma grand-mère, ou un dessert à manger au chaud sous un plaid devant la télé. Le pain perdu a sur moi l’effet d’une véritable Madeleine de Proust et toute la douceur, les souvenirs et le bonheur que cela implique ressurgissent en quelques bouchées.

Un verre de lait, deux œufs, un peu de sucre… les tranches de pain trempent quelques minutes, juste le temps qu’il faut pour s’imbiber de ce doux mélange. Un aller-retour dans une poêle où un peu de beurre à fondu au préalable et voilà un joli goûter fondant aux couleurs dorées. Reste à préparer un bon thé (« Noël à Paris » de Dammann pour moi..) ou un délicieux chocolat chaud. Et en route pour l’enfance !

Et vous, c’est quoi votre Madeleine de Proust ?

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Partager

Tu aimeras peut-être...

10 comments on “Ces madeleines de Proust que l’on affectionne…

  1. SoOhCliché
    9 novembre 2012 à 9 h 41 min

    Le pain perdu fait aussi partie de mes madeleines de Proust 🙂 Je me souviens encore de ma mère qui le préparait les matins d’hiver, parfois – luxe ultime – même les jours d’école. Avec un peu de sirop d’érable et une noix de beurre c’était l’assurance d’une matinée qui commençait en douceur !

    Bonne journée !

    • Trois Fois Rien
      9 novembre 2012 à 17 h 29 min

      Ha oui, avec du sirop d’érable, ça doit être délicieux !

  2. letizia
    9 novembre 2012 à 10 h 02 min

    ca a l’air tout simplement divin!

    • Trois Fois Rien
      9 novembre 2012 à 17 h 28 min

      Et ça n’a pas QUE l’air !!

  3. flopinette
    9 novembre 2012 à 11 h 11 min

    joli article – ma soupe de potiron hier ma fait le même effet ! bise

    • Trois Fois Rien
      9 novembre 2012 à 17 h 28 min

      Merci Miss ! Oui, on a toutes une petite madeleine de Proust !
      Et j’adore aussi la soupe de potiron ! 😉

  4. auroreinparis
    9 novembre 2012 à 12 h 55 min

    Miam le pain perdu ! Ca donne envie de se mettre sous la couette avec un bon thé, du pain erdu, son amoureux et un bon livre !
    Culinairement je dirais que ma madeleine c’est surtout le chocolat chaud. Et aussi les tartines beurre confiture spéciales que me faisait ma grand mère !

    • Trois Fois Rien
      9 novembre 2012 à 17 h 27 min

      Hmmm !! Du pain perdu avec un bon chocolat chaud ??!

  5. Chloé
    9 novembre 2012 à 19 h 30 min

    Le pain perdu <3 Une de mes (nombreuses) madeleines de proust!

  6. Miss Malice
    28 novembre 2012 à 0 h 00 min

    Huuuuuuuuuuuum en dessert avec une boule de glace à la vanille !

Répondre

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *