Je suis nomophobe… C’est grave Docteur ?

OMG ! Je suis partie sans, je l’ai oublié ! Comment tenir une journée sans téléphone portable ? Ca vous est forcément déjà arrivé : quitter la maison et y laisser votre mobile. Ce petit objet qui nous relie au monde, sans lequel il nous est quasiment devenu impossible de vivre. Cette véritable phobie porte aujourd’hui un nom : la Nomophobie, NO MObile Phobia.

Moi, la fille plutôt zen, pouvant aisément se passer de télévision pendant des jours, voire des semaines, à condition de dénicher quelques bons bouquins, celle qui n’a jamais été accro aux consoles de jeux vidéos ou  tout objet électronique, n’aurait jamais pensé développer une telle dépendance envers un téléphone portable ! Et pourtant…

Oublier mon portable présage à coup sûr une mauvaise journée. Une journée durant laquelle je vais être victime d’un nombre incalculable de tics/tocs me poussant à chercher ledit objet dans mon sac par pur réflexe.
Une journée COUPEE DU MONDE durant laquelle il me sera impossible d’être joint, mais aussi de joindre qui que ce soit (ben oui, mon répertoire se trouvant dans mon téléphone… d’ailleurs je ne connais même pas mon propre numéro de téléphone fixe !).

Impossible également de rester connectée avec le monde virtuel, mes mails, les réseaux sociaux, le blog durant la pause de midi… Tient d’ailleurs, on mange où à midi ? Ha mince : plus d’appli pour dénicher le petit resto qui va bien à proximité, plus de GPS non plus… Je suis perdue !

Une journée sans portable signifie également une journée sans agenda (c’est quand déjà le rendez-vous chez le dentiste ?), sans liste de course (arf ! Les fameuses que je devais faire pour le repas de ce soir !), sans possibilité de consulter les horaires des transports en commun ou des trains…

C’est quand même incroyable tout ce qu’on peut accomplir via ce petit objet et surtout, tout ce qu’il peut contenir ! Message, mails, réseaux sociaux, jeux, blog, séances de ciné, agenda, bloc notes… Sans exagérer, s’en séparer revient quasiment à se séparer d’un de nos membres. Alors oui, on survit, on fait sans, mais avouez que de se séparer de son téléphone/smartphone (ou ne pas avoir de couverture réseau, ou ne plus avoir de batterie) nous file une sacrée dose de stress et d’angoisse !

Bonjour, je m’appelle D. et je suis Nomophobe… Et vous ?

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Partager

Tu aimeras peut-être...

8 comments on “Je suis nomophobe… C’est grave Docteur ?

  1. Pauline
    2 novembre 2012 à 9 h 47 min

    J’avoue que c’est un gros stress pour moi aussi, enfin surtout quand je passe la journée seule.
    Quand je suis avec mon amoureux, ou ma mère par exemple, et que l’un ou l’autre a son téléphone, je pars souvent sans le mien en me disant « eux, ils ont le matos, les gens important ont leur numéro aussi bien que le mien, donc osef ». Mais quand je suis seule… J’ai la hantise du « et si jamais il m’arrive quelque chose, comment je fais ?! »
    Combien de fois ai-je commencé à descendre les 4 étages, pour m’arrêter au milieu, tout regrimper et aller chercher le Précieux oublié sur la table de la cuisine…
    Avec les fonctions révolutionnaires des smartphones maintenant, il est de + en + difficile de ne pas être connecté à son mobile toute la journée ^^
    J’aime beaucoup cet article !

    • Trois Fois Rien
      4 novembre 2012 à 19 h 51 min

      Je crois malheureusement que ce « mal » touche de plus en plus de personnes…
      Voyons le bon côté des choses : avec 4 étages à remonter, ça fait faire de l’exercice ! Hein, on va dire ça ?!
      Sinon, avec My Sweet Escape, on monte un club, ça te dit ?!

  2. Chloé
    2 novembre 2012 à 11 h 59 min

    Olala , je me reconnais parfaitement dans article. On va créer le club des nomophobes anonymes. Bonjour, je m’appelle Chloé, et je suis restée 1h sans téléphone…!

    • Trois Fois Rien
      4 novembre 2012 à 19 h 49 min

      Hahaha ! oui et je suis certaine que ce club trouverait bon nombre d’adhérents !

  3. letizia
    4 novembre 2012 à 19 h 21 min

    aha je savais pas que ca s’appelait comme ca, ben ca m’est jamais arrivé de l’oublier chez moi mais je serais incapable de tenir 1 jour sans !

    • Trois Fois Rien
      4 novembre 2012 à 19 h 49 min

      Touche du bois !! Viiiite !! 😉

  4. L@ure
    5 novembre 2012 à 22 h 15 min

    Je suis exactement comme toi… Toute ma vie tient dans ces quelques grammes… ^_^

  5. Madame Plume
    8 novembre 2012 à 9 h 14 min

    La seule chose qui me dérange si je l’oublie, c’est que j’ai peur que l’école de mes enfants veuille me contacter en cas de problème (trip de la maman angoissée). Sinon je m’en passe aisément, il ne me sert qu’à téléphoner et regarder l’heure, je note rien dessus…

Répondre

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *