,

La dolce vita aux Cinq Terres #1

Je vous l’annonçais il y a quelques temps… Je vous embarque pour l’Italie, à la découverte des Cinq Terres. Avec l’automne qui débarque, c’est avec énormément de plaisir que je partage avec vous mes souvenirs de vacances les plus ensoleillés !

Les Cinq Terres ce sont 5 petits villages de pêcheurs à l’architecture unique : Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. A flanc de collines, sous les oliviers et les vignes, les façades des petites maisons colorées s’y empilent. Certaines, les pieds quasiment dans l’eau, d’autres, nichées au sommet de falaises, surplombant la mer. Leur vision est idyllique, surprenante et fidèle aux images des cartes postales !

Monterosso al Mare [800x600]eglise-monterosso [800x600]

Notre périple a débuté à Monterosso al Mare, premier village au nord des 5 Terres que nous avons décidé de rejoindre en train afin de prendre le départ de notre randonnée.

Il faut savoir qu’il est fortement déconseillé d’utiliser la voiture pour visiter les Cinq Terres et je confirme. Les villages sont inaccessibles aux automobilistes et c’est d’ailleurs ce qui participe à leur charme. En revanche, plusieurs autres solutions sont envisageables (et nous les avons toutes testées ! Je vous en parlerai dans un prochain post).

Mais revenons à Monterosso ! Je ne vais pas vous mentir, après avoir visité tous les autres villages, c’est sans doute celui qui nous a le plus déçu ! Ce village nous a semblé le plus touristique de tous. Entre magasins de souvenirs et restaurants peu accueillants avec rabatteurs, il ne restera pas notre étape préférée ! On gardera néanmoins en mémoire, l’architecture du petit village de pêcheur avec ses petites ruelles qui annonçaient bien la couleur de notre séjour et la jolie église gothique noire et blanche ! Monterosso est aussi le seul village a avoir une plage de sable.

parasols-monterosso [800x600] detail monterosso [800x600]

Equipés de bonnes baskets et de quelques bouteilles d’eau, nous avons emprunté le sentier qui reliait Monterosso à Vernazza. Il nous aura fallu environ deux heures pour rejoindre le second village. La difficulté des chemins escarpés et accidentés et du nombre de marches à gravir se fait rapidement oublier (ou presque !) par la beauté des paysages qui s’offrent à vous. Oliviers, citronniers, figuiers de barbarie, agaves et surtout vignes vous accompagnent tout au long du trajet. Au loin, ou plutôt sous vos pieds, la mer des Ligures, turquoise et transparente sillonnée par les bateaux.

monterosso-vernazza

Puis après deux bonnes heures de marche relativement éprouvantes sous une bonne trentaine de degrés, un panorama digne des plus belles cartes postales ! Vernazza, son clocher, ses petites façades colorées, son petit port…

Vernazza-une [800x600]Le petit sentier de randonnée permet d’aboutir directement dans le haut du village et ses petites ruelles typiques, ombragées, envahies de succulentes et de plantes en tout genre, de linge suspendu aux fenêtres… Le bon vivre et la dolce vita italienne s’y respire à plein poumons.

vernazza1

maisons colorees
vernazza3
vue mer

C’est à Vernazza, que nous avons vraiment saisi l’âme de ces fameuses Cinq Terres et ce qui fait leur renommée. Nous avons adoré gravir les centaines de marches (oui, encore…) pour passer de ruelle en ruelle sans jamais savoir où l’on allait aboutir. Découvrir à chaque coin de rue, une petite perle, une déco florale toute choupi, un cactus géant… Et ce linge aux fenêtres. Toujours. Comme s’ils avaient sorti volontairement le plus coloré pour égayer encore un peu plus la rue. Tout en haut du village, la vue est à couper le souffle et vaut bien quelques minutes de répit. Juste le temps d’apprécier…

C’est à Vernazza que nous avons aussi pris notre premier Gelato ! J’en profite pour vous glisser une bonne adresse de glaces artisanales (à tomber !) que vous trouverez dans la petite anse/plage :

Gelateria Il Porticciolo
Piazza Marconi, 12

Et c’est sur cette note sucrée que je vais terminer ce premier épisode de notre escapade italienne. Je reviens très vite pour vous parler de Corniglia, Manarola, Riomaggiore et quelques autres perles de Ligurie.

 

Partager

3 comments on “La dolce vita aux Cinq Terres #1

  1. Béné
    23 septembre 2015 à 10 h 24 min

    Wouahhhhhhh ! Tes photos sont superbes et je vais guetter la suite.

    • Trois Fois Rien
      27 septembre 2015 à 18 h 10 min

      Merci ! Les paysages s’y prêtaient vraiment il faut dire !

  2. Cecile
    7 novembre 2015 à 8 h 08 min

    C’est incroyablement beau…..Une petite virée dans cette région et tout particulièrement dans les cinq Terre me trotte dans la tête depuis déjà un petit moment. En lisant ton article l’envie est renforcée de plus belle !! merci et bravo pour les photos et les 2 heures de marche ça en valait la peine.

Répondre

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *