Paie ton stage chez Chanel !

Dernièrement je suis tombée sur un article qui m’a faite tomber de ma chaise… et me conforte dans l’idée que le monde marche décidément sur la tête. Chanel participe à une grande vente aux enchères au profit d’une fondation venant en aide aux enfants défavorisés russes. C’est mignon, hein ? Attends de voir…

Le 27 juillet prochain, le top Natalia Vodianova organise donc une vente aux enchères en faveur de The Naked Heart Fondation qui aide les familles et les enfants défavorisés de Russie en y développant des aires de jeux et d’éveil. Jusque-là, la cause est des plus nobles et je ne vois absolument pas d’inconvénient à faire cracher quelques millions aux plus gros porte-monnaies de France et de Navarre, d’autant qu’ils en profiteront, par la même occasion, pour bénéficier d’un petit abattement fiscal ni vu ni connu. Bref. Ce Love Ball est plutôt une bonne idée.

En revanche, je suis outrée par les lots mis aux enchères. Et par un particulièrement. En effet, la grande maison de haute couture française, j’ai nommé Chanel propose… un stage ! Coût minimum annoncé ? 416 600€ ! Oui, Madame, rien que ça ! A vrai dire, plus que le montant c’est simplement le fait d’ACHETER son stage qui me met hors de moi.

Alors que la tendance générale qui consiste à utiliser des stagiaires à qui l’on confie des fiches de postes aussi chargées que des salariés expérimentés tout en les sous-rémunérant (quand ils sont rémunérés !) avant de les jeter et de profiter d’un nouvel étudiant (ce qui par la même occasion bouche quelque peu l’accès à l’emploi aux chômeurs) est déjà des plus révoltantes, voilà que le grand Kaiser de la mode en rajoute une couche ! Mesdemoiselles, il vous faudra payer pour travailler ! Ou plutôt, vos parents devront aligner les biftons. Mais probablement que cela ne posera pas de réels problèmes (financiers, certes. Mais moraux ?) aux individus concernés. Je veux bien concevoir que Chanel et ses jolies petites robes noires ne soient pas à la portée de toutes les bourses, mais que dire du fait que l’accès à l’expérience professionnelle en dépendent également ?
Cher Monsieur Lagerfeld, vous êtes bien brave de nous faire croire à votre volonté de donner accès au plus grand nombre à vos créations en vous associant à l’enseigne H&M le temps d’une collection capsule. (Ceci dit, cet élan d’hypocrisie de générosité reste discutable. Mais pour ça, petit lecteur, je t’envoie chez Cabanong qui a écrit un très bon article à ce sujet !). Mais là, Karl, laisse-moi te dire que tu frôles le mépris. Non, tu ne le frôles pas. Tu nages dedans.

Bon, je vous laisse, je vais aller casser mon livret A et essayer de soudoyer un employeur pour le persuader de me donner un poste dans sa boîte. (C’est pas gagné)

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Partager

Tu aimeras peut-être...

4 comments on “Paie ton stage chez Chanel !

  1. marion
    19 juin 2013 à 9 h 35 min

    Et merde, moi qui revait d’un stage chez Chanel… Je pose déjà gratuitement pour certaines entreprises, j’ai pas envie en plus de payer pour pouvoir être exploitée!

  2. Missbavarde
    19 juin 2013 à 10 h 25 min

    bah moi si j’avais 416 600 euros j’irais certainement pas chez Chanel mais faire le tour du monde en maillot de bain 🙂

  3. Bulle
    17 août 2014 à 11 h 16 min

    Hallucinant! Ils n’ont vraiment pas compris le concept de « stage »…tu as bien raison, le monde marche sur la tête…

  4. Laura
    17 octobre 2014 à 19 h 43 min

    Perso, je fais un stage chez Chanel et je n’ai rien payé.. Au contraire, ils me payent tout !!

Répondre

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *