Quand le dico part en cacahuète !

Amoureuse de notre jolie langue française, je me lève et je m’insurge !! Comme chaque année, on nous annonce l’entrée de quelques nouveaux mots dans notre cher dictionnaire. Des mots qui « reflètent les besoins et les richesses de l’actualité, et donnent au lecteur les moyens d’exprimer le monde actuel ». Alors écoute-moi bien mon P’tit Robert, j’ai deux ou trois trucs à te dire…

Penses-tu sincèrement que : chelou, choupinet, plan cul (oui, oui), bombasse, clasher ou encore kéké nous sont désormais indispensables pour décrire le monde qui nous entoure ? Alors certes, les kékés chelous courent peut-être les rues au bras des bombasses qui en ont fait leur plan cul et les chats de blogueuses sont A-BSO-LU-MENT choupinets, mais quand même… Ils ont toujours existé, alors crois-tu sincèrement que nous manquions de vocabulaire pour déblatérer dessus et qu’il était nécessaire de graver ces locutions dans la belle pierre de notre dictionnaire, référence de la langue française ? Après le « LOL », le « Gloups » et « à l’arrache » de ta version 2012, ça commence à sérieusement partir en cacahuète, là, non ?

Personnellement, quand je vois le nombre de fautes de français dans la bouche de mes compatriotes, je me dis que ça ne vaut peut-être pas la peine de leur offrir d’autant plus d’opportunités de dénaturer notre langue. Commençons déjà par arrêter de dire UN espèce de… parce que-même si c’est un con, il faut dire UNE espèce de… Et je ne vous parle pas d’aller au coiffeur ou au médecin, ni même de la sœur à Pierre, ou de ceux qui descendent en bas quand ils ne montent pas en haut. Et comme je suis une extrémiste, j’aime qu’on dise et écrive « événement » et non pas « évènement ». Bref, notre langue française est bien assez malmenée pour venir y ajouter de nouvelles locutions mi-argotiques mi-anglicisées mi-sms (oui, ce sont des locutions à trois moitiés, on est plus à ça près !).

Actualiser le dictionnaire en fonction de l’évolution de la société, je veux bien et cela me semble tout à fait normal, mais dans certains cas je pense sincèrement que Molière, Racine et leurs copains doivent se retourner dans leurs tombes !

Si tu veux connaître les nouvelles entrées dans le dictionnaire, les voici (attention, parfois ça pique un peu) : Agender ; Bas-culotte ; Bombasse ; Boson de Higgs ; Bourrasser ; Brol ; Calife ; Chelou ; Chialage ; Choupinet ; Clasher ; Comorbidité ; Conspirationniste ; Dédiaboliser ; Envoyer du lourd ; Fadette ; Fricadelle ; Galoche ; Goncourable ; Kéké; Kriek ; Low-cost ; Microblog; Patenteux ; PCB ; Plan cul ; Psychoter ; Retoquage ; Tension (dans l’expression “avoir deux de tension”) ; Traçable ; Traîneux ; Triple A ; Transgénérationnel ; Tuerie (dans l’expression “c’est une…” ) ; Viralité. Le mal est fait, réjouissons-nous d’avoir échappé au fameux : Zlataner !

Et si tu pipes pas tout, hé bien file te racheter un dico à la fin du mois histoire de ne pas te retrouver à la rue quand les d’jeuns te causeront !

PS : Le premier qui me dit que j’ai fait une faute dans cet article, je lui fais manger mon dico !

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Partager

Tu aimeras peut-être...

73 comments on “Quand le dico part en cacahuète !

  1. Missbavarde
    28 mai 2013 à 17 h 03 min

    Je suis choquée de voir ou va le dictionnaire mais ou va t on? Pas dans la bonne direction en tout cas !! Si déjà certains savaient écrire sans fautes ça serait déjà pas mal !!!

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 10 h 14 min

      En effet, ce serait déjà une bonne chose !!

  2. Chloé
    28 mai 2013 à 23 h 32 min

    OMG (pour 2014?), rien à ajouter. Pas swag (2015) tout ça!

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 10 h 15 min

      Hahaha ! Je ne sais pas si OMG sera dans l’édition 2014, mais la dernière fois que j’ai voulu frimer face à des ados en utilisant « Swag » on m’a dit que c’était déjà has been !!!

  3. Ferdy
    29 mai 2013 à 4 h 28 min

    Je suis trop étonnée !!!! Mais pourquoi ajouter du verlan dans le dico on finit plus après !!! Et les mots en anglais aussi (low-cost) ou les termes financiers (triple A) … Du tout et n’importe quoi 🙁

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 10 h 16 min

      Tu m’étonnes ! En intégrant le verlan, dans 5 ans, le dico doublera de volume !

  4. Cecile
    29 mai 2013 à 11 h 50 min

    C’est aussi pour ça que le français est une langue vivante…
    Et pour évènement, désolée de te contredire, mais il semble bien que selon l’Académie Française, ce ne soit pas événement… https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%A9nement

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 12 h 13 min

      Une langue vivante oui, je suis d’accord sur le fait qu’elle évolue avec les pratiques… Mais le dictionnaire est quand même la référence de notre bon français et je ne suis pas très favorable au fait d’y intégrer des mots tels que « kéké » ou « bombasse » ! Pour info, initialement, on écrivait bien « événement », la deuxième orthographe est arrivée et a été tolérée plus tard… 🙂

  5. Claire
    29 mai 2013 à 11 h 53 min

    Alors là, je suis sur les fesses ! Il y a des « mots » que je ne connaissais même pas…. Il y a des mots ou expressions qui n’ont rien à faire dans un dico (plan cul, triple A ?…)

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 12 h 16 min

      On est bien d’accord ! Bien que pour « triple A », je ne suis pas totalement contre. Le terme a beaucoup été utilisé, notamment l’année dernière. De nouveaux mots apparaissent avec l’évolution des pratiques, mais aussi de l’actualité et des technologies, il faut donc adapter nos dictionnaires. Après, les « plans cul » existent depuis la nuit des temps, pourquoi apparaît-il seulement cette année ?! Ils sont allés un peu loin…

  6. Athéna
    29 mai 2013 à 12 h 00 min

    Bravo bravo bravo !!! Calife ? ça devait y être j’imagine ?
    Autre faute de français de + en + courante malheureusement, les participes mal accordés avec le sujet « étant absent pour mes vacances, Monsieur X me remplacera »

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 25 min

      A priori, « Calife » n’apparaissait pas dans le sens « vouloir être calife à la place du calife »… Je te rejoins sur les fautes d’accord ! Personne n’est parfait, on fait tous des fautes de temps à autres. Mais je plains surtout la nouvelle génération SMS ! Merci pour ton commentaire !

  7. La belle bleue
    29 mai 2013 à 12 h 13 min

    Non mais… c’est quoi ces mots à la mords-moi le cul ? Pourquoi pas la bravitude ou encore l’ouvertage pendant qu’on y est ? Ou alors on a juste mal lu l’intitulé du dico, et c’est en fait le dico des mots qui n’en sont pas ? C’était-donc-ça-alors !

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 26 min

      Si tu veux on peut répandre l’utilisation de « bravitude » et « ouvertage », ils seront peut-être dans le dictionnaire l’année prochaine !!

  8. Nany
    29 mai 2013 à 12 h 14 min

    je ne me rendais pas compte qu’on était tombés aussi bas .. ces mots n’en sont même pas ! ce sont les jeunes qui devraient apprendre le dico, pas le dico s’adapter au langage des jeunes !
    merci pour cet article coup de gueule 😉

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 28 min

      Je ne suis pas contre le fait d’intégrer de nouveaux mots qui apparaissent avec le temps, mais certains ne me semblent pas être dignes d’apparaître dans le dictionnaire !

  9. Lydie Gazouillis
    29 mai 2013 à 12 h 16 min

    Mon correcteur d’orthographe me fait savoir de façon récurrente que j’ai un réel problème avec les accents… J’aurais tendance à poser du circonflexe un peu partout 😉

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 29 min

      Vive les correcteurs d’orthographe ! Tiens, d’ailleurs il va falloir les mettre à jour avec tous ces nouveaux mots !

  10. Charlie M
    29 mai 2013 à 12 h 32 min

    Ouais, y a des mots qui n’ont pas leur place dans le dictionnaire… La langue française est une langue vivante et malheureusement, ce qui ressort le plus, c’est sa dégradation.
    Après, certains mots ne me choquent pas non plus. L’évolution des langues se faisant avec les mélanges, « Low-cost » ne me dérange pas, on l’entend presque tous les jours.

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 30 min

      On est bien d’accord… L’évolution d’une langue est une chose, sa dégradation en est une autre. Merci pour ton commentaire ! 🙂

  11. Lise
    29 mai 2013 à 12 h 46 min

    Je suis malheureusement la première à faire des fautes d’orthographes, mais je suis aussi une fille comme toi, consternée devant un tel « déchet » … Reflet de notre « superbe » société ! -_-

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 13 h 06 min

      Un sans faute Lise ! Tu vois, tu n’es pas si mauvaise que ça !
      Merci pour ton commentaire ! Bises

  12. Calma28
    29 mai 2013 à 12 h 49 min

    S’il y a bien une chose sur laquelle je suis entièrement d’accord, c’est le fait qu’on devrait déjà apprendre à écrire correctement! Moi, les fautes, ça me tue!

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 32 min

      Jsui b1 dacor ! 😉

  13. Marion
    29 mai 2013 à 12 h 49 min

    Je ne peux qu’approuver !!! L’orthographe est complètement passée à la trappe chez les plus jeunes…

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 33 min

      Vive les SMS ! :-/

  14. Mina
    29 mai 2013 à 12 h 49 min

    Joli article écrit avec tout ton coeur, ça se sent. Je suis d’accord avec tout ce que tu dis, j’aime notre langue, et mes poils se dressent quand j’entends « un espèce de « , ou « rénumération » au lieu de « rémunération », quand j’entends du subjonctif après la locution « après que », ou quand je lis des choses du genre « je vous préparerez un gâteau ». Je hurle au scandale lorsque sur les forums les internautes écrivent des textes truffés de faute sous couvert de « oui mais j’écris en langage sms ». Il a bon dos le langage sms, il justifie les fautes de tout le monde…. Et je pourrai encore en citer tant !!!

    Bon, je crois que tu vas me faire manger ton dico…
     » quand les d’jeuns te causerons « …
    😉

    Merci pour cet article plein d’envie et et conviction !

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 12 h 54 min

      Rho ! Merci ! On va mettre ça sur le dos de la colère, hein?!
      Oui, effectivement la liste des erreurs très courantes pourrait être longue. Et le langage sms ne va rien arranger à tout ça… Malheureusement.
      Merci pour ton commentaire !

  15. Bénédicte
    29 mai 2013 à 12 h 50 min

    Comme toi je suis choquée, outrée, scandalisée, abasourdie, révoltée, étonnée, dépitée…..bref il y a assez de mots pour décrire tout ce que l’on veut sans que Kéké et Bombasse viennent nous apprendre comment qu’il faut qu’on cause…..
    chialage est pas mal : comme si c’était pas suffisant de chialer il nous en rajoute une couche….

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 37 min

      Chialage nous vient tout droit du Québec ! 😉 Mais ce n’est pas le mot qui me dérange le plus. Après tout, les Québécois parlent aussi français et utilisent d’ailleurs souvent des termes issus du vieux français. Mais pour un certain nombre d’autres mots, je me demande vraiment pourquoi le choix s’est porté sur eux…

  16. virginie B
    29 mai 2013 à 13 h 22 min

    je surkiffe ton billet…. euh c’est entrer « surkiffer », je cause français ou pas !!!! enfin c’est un grand n’importe quoi !

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 44 min

      Hahaha ! Je ne suis pas certaine que surkiffer y soit ! L’année prochaine ?
      😉

  17. auroreinparis
    29 mai 2013 à 13 h 41 min

    Héhéhé chouette article !
    J’en parlais avec ma collègue ce matin, faire entrer des mots pareils dans le dico, c’est faire baisser de niveau notre pauvre langue française, la dénaturer, et même la dénigrer.
    Et Plan cul, c’est pas une expression ?
    Faut être totalement taré pour faire entrer des mots aussi inutiles et moches dans le livre sensé être le garant de notre langue.

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 46 min

      On est bien d’accord !! Mais où va-t-on ma brave Dame ?!
      Merci pour ton commentaire Miss !

  18. Antigone XXI
    29 mai 2013 à 14 h 31 min

    Oh merci pour cet article !
    J’avoue que je ne connaissais même pas certains des termes qui font leur entrée (tonitruante) dans le dictionnaire… ‘Agender’ ?! ‘Kéké’ ?! Mince, ça envoie du lourd, tout ça, quoi.
    Moi aussi, toutes les misères que subit la langue française me font mal aux oreilles et aux yeux… à commencer par l’expression journalistique la plus utilisée du moment : ‘au final’ !!!
    Non, on ne dit pas ‘au final’ ! cf. cette très chère académie… http://www.academie-francaise.fr/au-final

  19. Andreia
    29 mai 2013 à 15 h 09 min

    J’ai trouvé ton article très intéressant et il m’a bien fait rire.
    Je ne dirai pas que je suis choquée par l’arrivée de ces nouveaux mots, parce que finalement, on avance avec notre temps. Néanmoins, certains me dérangent plus que d’autres. Kéké par exemple, ou bien encore clasher ou chelou, perso, je trouve qu’ils n’y ont pas vraiment leur place.

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 48 min

      Tout comme toi, je n’ai absolument rien contre l’entrée de nouveaux mots dans les pages de notre dictionnaire, mais il y a certaine nuance, certains n’y ont pas vraiment leur place, à mes yeux en tout cas. Quant à « chelou », si on commence à intégrer tous les mots utilisés en verlan, on ne va plus s’en sortir !

  20. Brouillon de fille
    29 mai 2013 à 15 h 10 min

    Comme plusieurs l’ont fait remarquer, une langue n’est pas figée dans le temps et évolue tous les jours. Normal que des mots qui sont couramment utilisés rentrent dans le dico, non? Même si on les accompagne d’une mention « argot » ou « familier »… Moi qui suis linguiste, ça ne me choque pas et ça m’enchante même!

  21. Brouillon de fille
    29 mai 2013 à 15 h 13 min

    Et comment? Brol et fricadelle n’étaient pas ENCORE dans le dico? Scandale!!!

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 49 min

      Ha ! Une belge parmi nous ! 😉

  22. Isabelle
    29 mai 2013 à 16 h 04 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, la langue française est en train de dériver, certes elle évolue mais là c’est plus la rabaisser que de la tirer vers le haut 🙁 Je n’ose pas imaginer ce qui sera rajouter dans le futur par contre j’aurais bien voulu savoir si des mots sont supprimés?

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 50 min

      Oui, certains sont supprimés. Mais alors je ne peux pas te dire lesquels. Je vais chercher, ça m’intéresse aussi !

  23. Poulepondeuse
    29 mai 2013 à 16 h 09 min

    Et si encore les fautes se limitaient à l’écrit, je pourrais effectivement me dire que cela vient de l’habitude des textos (personellement, je ne me fais pas à ces raccourcis phonétiques, je préfère écrire un roman fleuve en langage compréhensible que 2 lignes de rébus), mais j’ai passé 5 ans à corriger quotidiennement mon mari qui s’obstinait à employer « malgré que » et je l’entends désormais dans la bouche de certains « journalistes »… >.<

    J'ai l'impression que nous sommes passés d'une ère très "grammaticalement et orthographiquement" sévère (à coups de règle sur les doigts et bonnets d'âne) à une ère plus "hippiesque" (combien de temps pour intégrer ce néologisme à une future version du dictionnaire?) du "bah, écris et parle comme tu veux, la langue française est faite pour évoluer".

    Je suis pourtant pour l'évolution de la langue et son ouverture à de nouveaux mots, même si je trouve dommage de devoir éjecter du dictionnaire d'autres mots qui avaient leur charme, mais si c'est pour y trouver essentiellement de l'argot, je préfère investir dans deux dictionnaires distincts.

    Je vois rarement des mots du patois champardennais dans le Petit Robert et je ne vois pas pourquoi, dans ce cas, "s'empierger" y aurait moins sa place que "plan cul"…

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 56 min

      Je ne sais pas si on peut vraiment dire que l’ère actuelle soit à la tendance « hippiesque » que tu décris. Le bon français est toujours enseigné à l’école, en revanche les nouvelles technologies font que les jeunes adoptent une (j’ai bien dit UNE !) espèce de langage parallèle et au bout du compte ils ne savent plus comment écrire.
      Mais oui ! Pourquoi le belge et le québécois serait dans notre dictionnaire et pas le patois champardennais ?! Mince alors ! 😉

  24. Camille
    29 mai 2013 à 17 h 08 min

    Ton article est tout de même extrêmement conservateur et fleure bon le « c’était mieux avant »…

    Je comprends que tu regrettes l’évolution de la langue française mais à quoi sert un dictionnaire selon toi ? Je cite le Larousse (en ligne) : un dictionnaire se définit par « Ouvrage didactique constitué par un ensemble d’articles dont l’entrée constitue un mot, indépendants les uns des autres et rangés dans un ordre déterminé, le plus souvent alphabétique. (Abréviation familière : dico.) ». Bon, ces nouveaux entrants qui vous dérangent, ce sont bien des mots, non ?

    Plus précisément nous parlons ici du dictionnaire dit « général », à savoir un « dictionnaire qui traite le lexique d’une langue pris dans son ensemble ». On ne parle donc ni d’un vocabulaire précieux ou élaboré, ni du Gaffiot, ni d’une encyclopédie. Tous les registres sont acceptés et tous y ont leur place. Tous les mots qu’on utilise en France y ont théoriquement droit de cité, qu’ils soient « grammaticalement correct » ou non, et quelle que soit notre appréciation quant à leur étymologie. Au Petit Robert de différencier les simples effets de mode de ceux qui est amené à s’installer de manière pérenne, et les erreurs sont faciles à corriger finalement !

    Par ailleurs les langues se sont toujours construites en évoluant et en absorbant des éléments de langage venus d’ailleurs (le yiddish en est sûrement l’exemple le plus parlant). Notre « beau français » est historiquement récent et sans doute par essence éphémère. Laissez le évoluer si vous voulez qu’il survive ! Et réjouissez-vous de découvrir de nouveaux mots plutôt que de les juger impropres parce qu’ils n’entrent pas dans votre vocabulaire quotidien.

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 53 min

      Je ne regrette aucunement l’évolution de notre langue, bien au contraire ! Je trouve tout à fait normal que notre dictionnaire s’adapte aux nouvelles locutions créées en fonction de l’actualité ou encore des nouvelles technologies et je ne suis d’ailleurs pas contre le fait d’intégrer des mots utilisés dans d’autres pays francophones. En revanche ce que je déplore c’est d’en ajouter certains qui, selon moi, sont soit le fruit d’une mode passagère, soit n’apportent rien à notre langue.
      A la fin de ton commentaire, tu nous dis que nous devrions nous réjouir de ces nouveaux mots même s’ils n’entrent pas dans le vocabulaire quotidien, or l’un des critères d’intégration de nouveaux mots dans le dictionnaire consiste justement à avoir été très utilisé dans l’année précédente (d’où l’entrée de mots tels que Triple A par exemple).
      Enfin, le verlan. Chelou ? Ca ressemble un peu à une blague ! Si on commence à ajouter tous les mots utilisés en verlan à notre dictionnaire, où s’arrêtera-t-on ? A ce moment-là, pourquoi ne pas avoir ajouté son cousin « relou » ?!
      Enfin voilà, tout ça pour dire que ce n’est pas le fait d’ajouter des mots à notre dictionnaire qui me dérange (notre langue est vivante, donc pas immuable !), mais plutôt certaines absurdités que j’ai voulu souligner !
      Merci pour ton commentaire en tout cas, c’est toujours agréable d’avoir différents points de vue !
      A bientôt !

  25. Camille
    29 mai 2013 à 17 h 10 min

    Parce que je ne veux pas qu’on me reproche de petites erreurs, je voulais bien sûr écrire « ceux qui sont amenés » et « grammaticalement corrects »… Difficile de se relire quand on a si peu d’espace pour écrire !
    Cordialement

  26. jenny
    29 mai 2013 à 17 h 56 min

    Joli article, si ça peut te rassurer je pense que le passage de ces mots est éphémère, le vocabulaire familier évoluant assez vite! De mon point de vue, je pense que ces termes (kéké, etc.) ont plus leur place dans un « urban dictionnary » (site anglophone définissant des expressions/mots détournés de ce genre).
    Après je ne suis pas totalement contre: ça peut aider à se comprendre entre générations (je n’ai toujours pas compris le terme swag, pourtant je ne suis pas une mémé!)

    • Trois Fois Rien
      29 mai 2013 à 19 h 59 min

      Oui, tu as raison, ces mots sortiront probablement aussi vite du dictionnaire qu’ils y sont entrés ! Très bonne idée cet « urban dictionnary » ! Tu en as pparlé à l’Académie française ?!!
      Bises

  27. trinity14
    29 mai 2013 à 18 h 07 min

    Coucou,

    Je suis à 1000% d’accord avec toi !!
    Certes, la langue évolue (et doit évoluer) mais là comme tu le dis si bien, a-t-on vraiment besoin d’ajouter au dictionnaire « bombasse » et autres. Ce sont des mots qui sont utilisés mais de la à les « graver » dans le marbre … je suis sceptique.
    De plus à mon sens cela légitime leur utilisation et pour certains ça me choque, notamment pour tous ces anglicismes. Nous avons déjà des mots français pour décrire les mêmes choses, alors ça n’est peut être pas à la mode mais, je ne crois pas que l’inverse soit vrai. Existe-t-il beaucoup de mot français qui sont entrés dans le dictionnaire anglais ???
    Et pour répondre (en partie) à Camille, j’utilise moi aussi certains de ces mots dans mon langage quotidien mais ce n’est pas pour ça que j’ai envie de les voir apparaître dans un dictionnaire, paradoxal, peut être, mais pour certains, j’avoue que ça me choque !

  28. Charlie les Yeux Bleus
    29 mai 2013 à 18 h 34 min

    Je pense qu’il y a 10 ans certaines personnes ont du faire les mêmes commentaires que vous et puis maintenant tout le monde utilise les mots qui avaient tant choqué, non vous ne pensez pas ?

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 27 min

      Très probablement pour certains mots… Mais que penser du verlan ? Pourquoi intégrer chelou et pas son cousin relou par exemple ?! Ca frôle un peu l’absurdité, non ?

  29. Marie
    29 mai 2013 à 19 h 13 min

    En ce moment, la faute qui m’horripile, c’est le mot balade écrit ballade (à l’anglaise). Et je ne parle pas que des gens « lambda », je vois cette faute régulièrement dans des livres ou des journaux…
    Et comme toi, je ne comprends pas l’entrée des mots « chelou », « bombasse », « kéké » etc. dans le dictionnaire. Ils ont fumé la moquette.

    • Electra
      29 mai 2013 à 22 h 58 min

      Les gens confondent balade (promenade) et ballade (poèmes ou morceau de musique) qui sont des homophones. Pour ma part, je partage un peu l’avis de tout le monde car le langage parlė et le langage écrit sont différents. Bon là, ils acceptent des mots qui risquent de disparaitre d’ici peu et relèvent plus du langage parlé.

  30. Malus
    29 mai 2013 à 19 h 40 min

    ligne 1 : « je m’insurge !! »
    Il y a une faute de typographie, car les signes doubles de ponctuation doivent avoir une espace avant et une espace après le signe.
    Par ailleurs, la langue française utilise des doubles chevrons pour les citations et non des doubles quotes.
    Voilà !
    😀
    Super article !

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 31 min

      Héhé ! Tu as absolument raison ! 🙂
      Merci pour ton commentaire !

  31. ema
    29 mai 2013 à 19 h 47 min

    Bonjour,
    Je suis également assez embêtée de voir l’utilisation de mots comme « bombasse » se formaliser, mais je ne suis pas vraiment d’accord avec toi. Il faut bien suivre les évolutions de langage, sinon aujourd’hui on aurait un dictionnaire du 18ème siècle ne correspondant pas du tout à la façon qu’on a de parler ou d’écrire… (imagine qu’on soit restés au latin 😉 )

    Par exemple, je sais pas moi, le mot « frivole » ou pire, « fellation » était peut-être vulgaire et argot il y a un siècle et il s’et banalisé…

    J’espère juste que des gosses ne découvriront prématurément pas le mot « bombasse » dans le dico au cours de la préparation d’un exposé ou d’une rédac 😉

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 32 min

      Je suis d’accord avec toi sur le fait que notre dictionnaire évolue en fonction de l’utilisation que nous faisons de la langue française. Mais dans le bon sens, ça serait mieux, non ?!
      Merci pour ton commentaire !

  32. Beautylicious
    29 mai 2013 à 19 h 48 min

    J’ai moi aussi été choquée d’entendre ces nouvelles entrées dans le dictionnaire !

  33. Doudoute
    29 mai 2013 à 20 h 22 min

    Je suis entièrement d’accord avec cet article !
    Bravo !

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 33 min

      Merci ! 🙂

  34. Xel0u le l0up
    29 mai 2013 à 20 h 54 min

    Ceux qui me choquent le plus sont : « chialage », « bombasse » et « kéké »… Je pourrai presque dire que je suis outrée…

    (bon après, kéké est un mot que j’emploie aussi pas mal)
    (et puis je fais aussi des fautes, je ne suis pas parfaite mais quand même quoi)

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 34 min

      « Chialage » nous vient du québécois… Je n’ai rien contre, après tout, c’est aussi du français !
      Pour le reste, je suis d’accord avec toi !

  35. Camille
    29 mai 2013 à 21 h 06 min

    En lisant les commentaires, j’ai appris que « chialage » était québécois. Sinon, je ne connaissais même pas! Et pour le reste, je pense qu’on est beaucoup à penser la même chose: du grand n’importe quoi. J’ai la vingtaine (une jeunette en somme) et je fais mon possible pour ne pas faire de fautes. Je déteste ça et je fais des efforts. En grammaire et tout le tintouin, j’étais archi nulle! Bref. Cela me fait aussi penser à « haricot ». Quand ils ont autorisé la prononciation du « h », je suis sortie de mes gonds 😉

  36. Loupiotte Papotte
    29 mai 2013 à 21 h 33 min

    Agender? Chialage? Traîneux?
    Non mais sérieux quoi, faut arrêter. Si on devait mettre tous les nouveaux mots/nouvelles expression à chaque générations, on se retrouverait avec une encyclopédie en 750 tomes!! Et puis bon, ça veut rien dire en plus…

  37. Charlie
    29 mai 2013 à 22 h 13 min

    Même si certains mots me choquent un peu, ça ne me dérange pas de voir évoluer notre langue pourtant déjà si compliquée, mais vraiment, y’a un truc que je ne comprends vraiment pas : l’inclusion du mot « hénaurme ». Genre hop, une variante orthographique très douteuse d’un mot déjà existant et se portant bien, directement intégrée dans le dico ?? Si c’est comme ça, autant faire rentrer « tord » en tant qu’orthographe alternative de « tort », vu le nombre de gens qui font la faute !

    • alain faux
      18 mai 2015 à 15 h 18 min

      « hénaurme » est censé refléter la prononciation exagéré du « o » de « énorme » pour intensifier encore le sens de énorme (le « h » indiquant qu’on détache le mot du reste de la phrase et qu’on ne fait donc pas de liaison). C’est Flaubert qui a le premier utilisé cette orthographe humoristique. C’est un peu comme de dire « c’est dingue ! » façon Clavier dans les Visiteurs, mais en plus classe.

  38. mademoiselle a.
    29 mai 2013 à 23 h 04 min

    Non mais voila « envoie du lourd » comment est-ce possible que cela passe dans le dico! Bientôt ils vont mettre « ça tabasse grave ta mère », non mais quand même!

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 39 min

      Hahahaha !!! Wesh mam’zel A, z’avez grave raison, ils sont ouf !

  39. sysyinthecity
    30 mai 2013 à 9 h 53 min

    ça me choque également, ces affreux mots rajoutés dans notre dico, mais où va-t-on ??

    • Trois Fois Rien
      30 mai 2013 à 17 h 39 min

      Je me le demande !! 🙂

  40. plumechocolat
    11 juin 2013 à 1 h 42 min

    Très joli cet article, merci de défendre notre jolie langue face à l’arrivée de tous ces mots qui manquent de poésie. Je vois bien aussi les commentaires qui disent que la langue doit s’adapter. Mais est-ce bien nécessaire de donner pignon sur robert à des mots si péjoratifs ? Alors même que les mots usuels suffiraient largement ? Et va-t-on en plus devoir supporter encore des fautes d’orthographe sur bourrasser et bombasse ?

  41. alin faux
    18 mai 2015 à 15 h 38 min

    Malheureusement, c’est l’usage qui fait la langue. Quand un mot est employé, qu’il vous plaise ou non, il fait partie de la langue française, et un dictionnaire a pour vocation d’enregistrer l’état de la langue telle qu’elle est, et non telle que vous voudriez qu’elle fût. Quant aux fautes faites « par tout le monde », ce ne sont plus des fautes, c’est une évolution de langue (qu’on peut regretter ou aimer, c’est un autre débat). Un dictionnaire est une photographie de la langue à un moment donné et non pas une série de consignes sur la façon de bien parler le français. Le français de 2015 n’est plus le français d’Hugo, qui n’était plus le français de Molière, qui n’était plus le français de Montaigne, Rabelais ou Villon. Le français, ce n’est jamais au départ qu’une série de « fautes » systématiques sur du latin…. qui devaient faire hurler d’horreur les défenseurs du bien parler de l’époque.
    Cela dit,les dictionnaires, s’ils décrivent la langue tel qu’elle est donne aussi des indications qui semblent vous avoir échapper, sur le « niveau de langue » par ex., en précisant si un terme est considérée comme familier, vulgaire, offensant. Le dictionnaire indique aussi les usages « critiqués », par ex. pour certaines constructions grammaticales courantes mais pas encore considérés correcte par tous (les termes exacts peuvent varier d’un dico à l’autre, mais l’idée générale reste la même). Ces indications permettent d’utiliser,si ça vous chante, le dictionnaire comme un ouvrage prescriptif (qui explique ce qui’l faut faire).

    À lire les uns et les autres, il faudrait exclure du dictionnaire les mots malsonnants qui font du tort à la langue française. Sauf que le dictionnaire n’est pas là pour recenser les jolis mots du français, mais pour renseigner sur le sens de TOUS les mots. Un étranger qui entend un terme familier ou vulgaire doit pouvoir le trouver dans le dictionnaire. Ne serait-ce que pour y apprendre que le mot en question ne doit pas être employé dans toutes les conversations.

Répondre

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *