Tomel : L’appli qui va sauver ta Saint Valentin ! (Et pas que…)

Cela faisait des années que je ne l’avais pas fait, mais en décembre dernier, j’ai écrit au Père-Noël. A vrai dire, il avait tellement l’air dans la panade niveau inspiration, que j’ai bien senti qu’il avait besoin d’un coup de main. Depuis, j’ai découvert Tomel, l’appli wishlist ! Et à quelques jours de la Saint Valentin, autant dire qu’elle tombe à pic !

« Naaaan, mais tous les jours tu me montres un truc et le lendemain tu changes d’avis » (ouai, paraît que c’est le principe des nanas) / « Le problème c’est que dès qu’un truc te plaît, tu te l’achètes… donc moi j’ai plus d’idées ! » (ouai, ça aussi) / « J’ai toujours peur que ça te plaise pas » (bah tente, j’ai une formation d’actor studio) / « Non mais ça c’est trop petit comme cadeau. Pas assez cher. » (T’inquiète j’ai une cinquantaine d’idées sous le coude.) Bref, toutes les excuses sont bonnes quand l’Amoureux est en rade d’inspiration. Voilà comment, à 10 jours de Noël, je me suis retrouvée à écrire une lettre au Père-Noël. Puis j’ai connu Tomel. Et maintenant il n’a plus d’excuses.

tomel 2

tomel 1

 

Le principe est simple. Sur la même idée que Pinterest, on épingle des produits qui nous plaisent parmi une large sélection réalisée par l’équipe de Tomel. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. On peut également aller fouiller dans les listes des autres et y piquer des idées. Enfin, on peut aussi épingler des objets ou des envies vus sur des sites (depuis son mobile ou de son ordinateur en installant un simple bouton dans le navigateur) ou encore en prenant une photo directement dans une boutique.

Ensuite, il suffit d’envoyer sa wishlist au Père-Noël, à son Valentin, à sa famille, à ses amis… Bref, toutes les chances sont mises de notre côté pour ne plus avoir à bluffer au moment de l’ouverture d’un cadeau loupé et faire en sorte que Noël ou les anniversaires ne tournent plus au cauchemar pour l’Amoureux !

visuel tomel 2 [800x600]

Tomel est vraiment une super idée, en plus l’appli est plutôt agréable et superbement illustrée par Maguelone ce qui lui donne un petit côté girly. L’équipe est très sympa et Cédric Taravela, créateur de l’application (et adjoint au Père-Noël) s’est gentiment prêté au jeu de quelques questions.

Comment est née l’idée de Tomel ?

3 problèmes qui m’ont conduit à Tomel :
1) je trouve que gérer les envies cadeaux des enfants (j’en ai 3) pour Noël et les anniversaires sont galères et les cadeaux doublons fréquents
2) faire un cadeau à un ami, un membre de la famille un peu plus éloigné est assez fréquent (chez moi, on fait plein de cadeaux) et c’est très dur de savoir ce qui ferai vraiment plaisir et ainsi sortir des cadeaux classiques : box, cravate, bougies….
3) c’est sans doute un problème très masculin… mais c’est dur pour moi de savoir quoi offrir à ma femme. Je crois avoir pris des notes dans l’année, j’essaie d’être en veille mais le résultat n’est pas toujours au rdv !!!
Pour être dans l’anecdote, il faut que je remonte à 2014 (car en 2015 j’ai cartonné grâce à Tomel !), j’avais compris que ma femme adorait la marque Sezane, j’ai même cru comprendre que c’était sans risque. Je lui ai donc offert ce qui me semblait être la plus belle robe du site. Petite remarque, pour un homme souvent plus belle = plus chère… Bref, échec total, c’était la robe qu’elle trouvait mal taillée :(((
Sur ce sujet, je me suis aussi aperçu que le problème n’était pas que masculin et bien des femmes ne savent pas quoi offrir aux hommes.
Voici une illustration qui résume ma vie 😉
tomel-visuel

 

Tout ça m’a donné l’énergie nécessaire à la création de Tomel !

Au fait, que signifie « Tomel » ?
Top On My eList


Comment sont sélectionnés les produits présents sur Tomel ?

Dans les wishlists proposées par Tomel, c’est Sophie Poussielgue, styliste fan de mode et de déco, qui fait la sélection en parcourant le web et les tendances du moment. Elle rebondit sur l’actualité ou tout du moins la période de l’année et sur les wishlists qui fonctionnent le mieux.
Depuis quelques semaines nous avons quelques marques qui nous contactent pour être mises en valeur. Nous avons joué le jeu dès l’instant qu’elles étaient dans l’esprit de nos wishlists.
Ensuite, vous êtes quelques blogueuses à vous être intéressées à Tomel et à proposer vos propres sélections. J’avoue qu’à chaque fois, il y a de vraies nouveautés et qu’elles sont très inspirantes.
Enfin, il y a pas mal d’utilisateurs et d’utilisatrices très actifs dans Tomel qui font de belles sélections que tout le monde peut découvrir (sauf quand les wishlists sont privées naturellement).


Tomel propose aussi quelques avantages…

Chez Tomel, nous ne voulons pas prendre un pourcentage sur les ventes. Cela aurait pour effet de ne mettre en valeur que des wishlists avec des produits sur lesquels nous avons des accords et inciter les utilisateurs à les wishlister. Non, notre focus est la liberté totale pour l’utilisateur de wishlister ce qui lui plait. De même, certaines blogueuses ont des e-shops et elles bénéficient à 100% des ventes qu’on leur génère.
Tomel permet aux distributeurs de proposer un avantage (par exemple une promotion) ultra ciblée sur ce que désire la personne. Naturellement, le distributeur rémunèrera Tomel pour ce service. Ainsi, le distributeur peut générer des ventes rapides même si le produit n’a pas été wishlisté chez lui, l’utilisateur aura la bonne surprise d’une promotion sur mesure et Tomel gagne sa vie !


Quelles évolutions envisagez-vous ?

On retravaille actuellement l’accueil des nouveaux utilisateurs pour qu’ils comprennent bien le concept et ait envie de l’utiliser.
On prévoit aussi de proposer un service de partage de la wishlist très sympa : chacun pourra nous dire à qui il souhaite la partager et c’est l’équipe Tomel qui le fera au nom de Tomel. Ainsi, cela évitera le malaise de partager de manière ostentatoire sa wishlist ce qui est gênant.
On va également inclure des regroupements de wishlists comme par exemple : les meilleures wishlists de la semaine, la sélection pour une fashionista, un dandy…, les wishlists des moins de 20 ans, des trentenaires…
On voudrait aussi inclure d’autres contenus dans la mosaïque, comme la reprise d’un article de blog, une citation amusante…
Pour le côté technique, le bouton Tomel va être opérationnel sur presque tous les navigateurs et l’appli iPhone sera déclinée pour Androïd.
Et enfin, gros chantier : on veut personnaliser les wishlists proposées en fonction du profil de l’utilisateur.

Voilà, Tomel est tout jeune mais l’équipe semble pleine d’idées, ce qui promet donc de belles évolutions à venir.

Où trouver Tomel ?

L’appli est gratuite et dispo sur l’App Store, mais vous pouvez aussi vous rendre directement sur le site web de Tomel.
Bon wishlisting ! Personnellement j’ai débuté la mienne ici (à bon entendeur !).

Partager

2 comments on “Tomel : L’appli qui va sauver ta Saint Valentin ! (Et pas que…)

  1. Cédric & toute l'équipe Tomel
    1 février 2016 à 8 h 56 min

    Merci pour ton article !

    @vous lectrices (et pourquoi pas lecteurs !), partagez ce blog atour de vous comme nous allons le faire. Il mérite vraiment d’être mieux connu !

    Cédric

    • Trois Fois Rien
      1 février 2016 à 10 h 40 min

      Merci beaucoup !

Répondre

Ton adresse mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *